Château des Sablières


Inventaire général du patrimoine culturel 






Le Maire de la commune "expert" en la matière décide de détruire le château alors qu'un projet de réhabilitation était en cours par la base de loisirs. 
Déclenchement de la procédure de péril imminent. En cas de péril imminent, le maire, après avertissement adressé au propriétaire, demande au juge administratif la nomination d’un expert qui, dans les vingt-quatre heures qui suivent sa nomination, examine les bâtiments, dresse constat de l’état des bâtiments mitoyens et propose des mesures de nature à mettre fin à l’imminence du péril s’il la constate. 
Photographie 2015, vue vers le "château" et la maison du jardinier, tous les deux détruits




Photographie 2015, vues sur le parcours d'eau en béton aménagé aux abord du "château" disparu

Photographie 2015, vue sur les restes de la maison du jardinier


Photographie 2015, vue sur le jardin potager devenu Jardins ouvriers




Photographie 2015 vues sur la parc de l’Étang de Brême (Château détruit en 2014)
Appartenant aujourd'hui à la base de loisirs "Port aux Cerises"

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Marche de protestation Pas ce pont ! Attention au port industriel ! samedi 30 septembre Athis-Ablon > Vigneux < Montgeron

Votre avis sur le SDRIF-e > le règlement d'urbanisme régional qui va régir localement notre cadre de vie et notre environnement